Partager

Case Management : Réussir ensemble l'accompagnement des parcours "complexes"

Cette formation permet une nouvelle lecture de l’accompagnement de situations dites complexes nécessitant la coordination des services de santé et de l’intervention sociale (réseaux de santé, plateforme de services…) et s’ouvre à de nouveaux secteurs professionnels : petite enfance, jeunesse, insertion sociale et professionnelle entre autre.

La démarche spécifique du case management est pensée comme une approche stratégique, intégrative et globale (programme, modèle et méthode) centrée sur la personne. La formation s’appuie sur la diversité des champs professionnels des participants afin de développer leurs savoirs théoriques et pratiques et leurs capacités d’analyse critique nécessaire à la compréhension de leur rôle et  de leurs missions. L’expérimentation et l’approfondissement de leurs connaissances en case management visent à favoriser le décloisonnement des pratiques, la mise en oeuvre de  nouvelles modalités d’accompagnement et la réappropriation d’un travailler- ensemble. Premier diplôme universitaire de Case Management en France a avoir bénéficié d’une  co-construction et d’un étayage théorique avec la Haute école spécialisée de Suisse occidentale ( HES.SO).

 
OBJECTIFS :
  • Analyser, questionner voire déconstruire ses modalités d’accompagnement à travers la question de la complexité : nouvelles réalités organisationnelles et institutionnelles ;
    transversalité et partage de compétences ; logiques de coordination de parcours,
  • Observer et restituer sa pratique au regard de ses modalités d’accompagnement en case management,
  • Observer et renforcer sa posture eu égard à la nécessité d’une prise en charge holistique de situations complexes,
  • Identifier les notions de complexité et de parcours au regard des savoirs expérientiels.
  • Promouvoir l’inclusion en accompagnant le développement des ressources des personnes au plus près de leur parcours de vie et en favorisant une coordination
    transversale dédiée.


PUBLIC :
  • Avoir une expérience professionnelle ou une activité dans les secteurs concernés (médical, médicosocial, social, formation pour adultes, assurances...) d’au moins 3 ans
  • Avoir un diplôme de niveau 5 (Bac+3) avec dérogation possible en fonction de l’expérience professionnelle