La chirurgie ambulatoire est encore insuffisamment développée en France avec actuellement environ 50% des actes réalisés avec ce mode de prise en charge, alors qu’aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne 80% et 70% des actes le sont...

... Le développement de la chirurgie ambulatoire a été inscrite comme une priorité par la Direction Générale de la Santé, fixant un objectif de 66 % des actes chirurgicaux réalisés en ambulatoire à l’horizon 2022. La chirurgie ambulatoire est par ailleurs reconnue comme une priorité nationale de développement par le rapport de la Cour des
Comptes sur la Sécurité Sociale (Sept 2013) et par le rapport du Comité Interministériel pour la Modernisation de l’Action Publique (Déc. 2013).
Ce DIU émane de la Société Française de Chirurgie Ambulatoire, et se veut l’enseignement de référence dans le domaine.


PUBLICS :
  • Médecins : chirurgiens et anesthésistes
  • Personnel soignant médical : Infirmiers Diplômés d’Etat (IDE), Aides Soignants (AS), Infirmiers Anesthésistes Diplômés d’Etat (IADE), Infirmiers de Bloc Opératoire Diplômés d’Etat (IBODE), cadres de santé
  • Personnel de direction, personnel des Départements d’Information Médicale (DIM), gestionnaire de risque.
     

OBJECTIFS :
  • Donner à tous les acteurs impliqués dans la chirurgie ambulatoire (médecins, personnel non médical, personnel administratif, étudiants) les connaissances
    et les moyens nécessaires pour créer, développer et évaluer une activité de chirurgie ambulatoire dans une unité de chirurgie ambulatoire, assurant qualité des soins et sécurité des patients.